Auto-entrepreneur: un statut adapté aux séniors

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un deuxième travail, après une première vie active … cela est désormais possible avec la Loi de Modernisation de l’Economie, qui, parmi les dispositions qu’elle comporte, crée un nouveau statut d’entrepreneur individuel ou “auto-entrepreneur”. Entrée en vigueur en janvier dernier cette formule est une belle opportunité pour les agents commerciaux retraités qui veulent garder une activité professionnelle.

Le statut d’Auto-Entrepreneur est le plus souvent compatible avec les “cas individuels” les plus généraux. En effet, être auto-entrepreneur est à la fois compatible avec le statut de salarié (dans le respect de certaines conditions évidentes), mais aussi tout à fait adapté aux créateurs d’entreprise qui n’ont pas - ou peu - d’expérience professionnelle. Quant aux retraités qui cherchent un moyen de faire fructifier leurs talents, connaissances et expériences… ils peuvent désormais trouver dans le statut d’Auto Entrepreneur le moyen de répondre à une nécessité financière et de s’épanouir dans une nouvelle activité. Ce peut notamment être pour eux l’occasion de se créer un emploi commercial de vendeur indépendant en bénéficiant de formalités simplifiées et d’un régime fiscal assez encourageant.

Pas de CA, donc pas de charges.

En ce qui concerne les activités commerciales, le “senior” qui  désire devenir commercial indépendant n’aura nullement besoin de s’inscrire au registre du commerce tant que son chiffre d’affaire restera inférieur à 80.000 euros. Si ce seuil n’est pas dépassé, le vendeur indépendant ne facturera pas la TVA et il ne la récupèrera pas non plus. Il paiera un prélèvement libératoire forfaitaire (charges sociales et impôts) de 13% de son chiffre d’affaires. Le paiement des charges sera payé auprès du régime social des indépendants  (RSI) tous les mois ou trimestriellement. Pour ce nouvel agent commercial, l’avantage de ce système est que s’il n’y a pas de chiffre d’affaires, il n’y a pas de charges sociales ou fiscales à payer.  Outre ces avantages d’allègement des formalités à la création, d’exemption d’enregistrement au registre de commerce, d’imposition unique et de non exigibilité de la TVA dans la limite du seuil des 80.000 euros, le vendeur indépendant pourra bénéficier de la couverture sociale en cas de non activité allant jusqu’à 12 mois. Enfin, l’auto-entrepreneur peut interrompre son activité sans être soumis à des formalités ou obligations administratives et fiscales complexes, y compris à posteriori.
Alors pour toutes les personnes et notamment les seniors et les retraités – relativement défavorisés sur le marché de l’emploi - qui s’estiment capables de louer leurs services et leurs talents, la porte est grande ouverte pour les initiatives privées, aux bonnes idées et à l’innovation.

Nous espérons que ce communiqué vous aura permis de mieux connaitre notre entreprise et nos activités. Retrouvez nous également sur notre site web . Nous remercions MKT pour son référencement et la communication Internet qu’elle réalise chaque jour avec soin.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »